Skip to content
Vous etes sur la page:
Présidentielles 2011
Journalistes et conseillers torturés… PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La Nouvelle Tribune du 01/04/2011   
Vendredi, 01 Avril 2011 09:07

Tout le monde a vu, en direct à la télévision nationale, ce qui s’est passé à la Cour constitutionnelle, la nuit du mardi 29 à mercredi 30 mars 2011, lors de la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle organisée au Bénin, deux semaines plus tôt. Ce que les téléspectateurs ont surtout vu, c’est la torture physique à laquelle le président de la Cour, Me Robert Dossou, a lui-même choisi de se soumettre...

Lire la suite...
 
L’Union fait la Nation au grand complet derrière Houngbédji PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Evènement Précis du 01/04/2011   
Vendredi, 01 Avril 2011 09:01

Rejet des résultats du scrutin du 13 mars:L’Union fait la Nation au grand complet derrière Houngbédji

Le candidat de l’Union fait la Nation s’est prononcé ce jeudi 31 mars 2011 à son siège de communication à Cotonou sur les résultats du scrutin du 13 mars dernier. Me Adrien Houngbédji ne reconnaît pas la victoire de son challenger Boni Yayi et est fortement soutenu par son alliance Union fait la Nation.


Bruno Amoussou, Séverin Adjovi, Antoine Idji Kolawolé, Léhady Soglo, Lazare Sèhouéto, Eric Houndété, Georges Bada, Cyriaque Domingo, Timothée Gbèdiga, Innocent Gandaho, Félix Essou Dansou, Yèhouétomè, Codjia, Irenée Agossa etc. Les leaders et chefs de partis de l’Union fait la Nation étaient au grand complet autour de leur candidat à la dernière élection présidentielle à l’occasion de sa déclaration du Jeudi 31 mars.

Le discours du candidat n’a pas varié depuis la proclamation des grandes tendances par la Commission électorale nationale autonome(Cena). Me Adrien Houngbédji ne reconnaît pas la victoire de Boni Yayi au scrutin du 13 mars. Ni les résultats provisoires, ni définitifs proclamés par la Cour Constitutionnelle n’ont ravisé l’Union fait la Nation et son candidat. La grande mobilisation des ténors de cette alliance hier à la villa Laïco à cette déclaration, semble laisser croire à un durcissement des convictions.

Car si l’absence des autres membres de l’UN à la sortie du 21 mars dernier a laissé planer quelque suspicion sur la réelle position de l’UN et celle de son candidat face aux résultats, cette déclaration intervient pour attester de l’intégrité du bloc mais aussi de son unité de position face au scrutin du 13mars. L’UN et Me Adrien Houngbédji certifient que l’élection présidentielle du 13 mars est truffée d’«irrégularités et fraudes massives avérées qui font de ce scrutin une parodie d’élection et la honte de notre démocratie ».

Et tout en réitérant son « ambition principale qui a toujours été de servir une cause, celle de l’instauration et de la consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie dans notre pays », Me Adrien Houngbédji et l’Union fait la Nation « confirment leur rejet de ces résultats, et expriment leur solidarité avec le peuple spolié », convaincus que « cette vérité finira par s’imposer ».

Médard GANDONOU

 
Réélection du président Boni Yayi: Abdoulaye Bio Tchané regrette PDF Imprimer Envoyer
Écrit par 24 H au Bénin du 01/04/2011   
Vendredi, 01 Avril 2011 08:56

Le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle, Abdoulaye Bio Tchané, est monté hier au créneau à son siège de campagne à Guinkomey à Cotonou pour faire une analyse de la situation...

Lire la suite...
 
Célestine Zanou invite Me Adrien Houngbédji à avaler sa pilule amère PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Adjinakou du 01/04/2011   
Vendredi, 01 Avril 2011 08:54

Au sujet du résultat de l'élection présidentielle de 2011: Célestine Zanou invite Me Adrien Houngbédji à avaler sa pilule amère

La présidente de la Dynamique du Changement pour un Bénin Debout, Madame Célestine Zanou a donné un point de presse au cours duquel elle a invité le candidat de l'Union fait la Nation, Maître Adrien Houngbédji à accepter sa défaite et de reconnaître le Président Boni Yayi comme le vainqueur. C'était hier, jeudi 31 mars 2011 au Bénin Marina Hôtel.

La politique est la voie des compromis, mais pas celle des compromissions ", c'est sur ces propos que la présidente de la Dynamique du Changement pour un Bénin Debout, Mme Célestine Zanou a entamé son point de presse traduit en conférence de presse par des questions forcées des professionnels des médias. Après avoir énuméré et apprécié les qualités du candidat malheureux à la dernière élection présidentielle selon la Cour constitutionnelle, maître Adrien Houngbédji et la bravoure de l'Union fait la Nation, madame Célestine Zanou a invité le candidat de l'UN à reconnaître et saluer la victoire de son challenger et d'éviter tout acte pouvant remettre en cause la démocratie et la paix dans le Bénin. Elle a ensuite rappelé à maître Houngbédji que c'est lui le premier artisan de la victoire du candidat Boni Yayi. Car, pour elle, c'est parce qu'il a refusé l'imposture et le complot contre la démocratie, qu'il a reconnu sa défaite en 2006 pour permettre à Boni Yayi d'être élu pour la première fois. Même si les hommes semblent l'avoir oublié et le vouent à tort ou à raison aux gémonies, Dieu ne peut l'oublier et le Président Boni Yayi surtout et certainement pas, a dit Célestine Zanou. Au Président Boni Yayi, l'élu du peuple selon la Cour constitutionnelle, elle a formulé d'abord des vœux de santé robuste et davantage de clairvoyance dans la gestion des affaires de l'Etat. Aussi poursuit-elle, si le premier mandat du Président Yayi est perfectible, le second doit se rapprocher du parfait, car il n'aura plus l'excuse de ne pas bien connaître la maison. Célestine Zanou pense que le second mandat du chef de l'Etat sera celui de tous les challenges. Pour finir, elle a indiqué qu'elle entrevoit difficile ce dernier mandat de Boni Yayi pour plusieurs raisons d'ordre capital.

Gilles Gnimadi

 
Appel à la résistance de certains syndicats suite à l’élection présidentielle:L’Unstb de Emmanuel Zounon se démarque PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matinal du 01/04/2011   
Vendredi, 01 Avril 2011 08:53

Les contestations postélectorales entretenues par plusieurs centrales syndicales avec en toile de fond la paralysie de l’administration publique n’a pas eu un écho favorable du côté de l’Union national des syndicats des travailleurs du Bénin (Unstb). En effet, à travers une déclaration rendue publique ce jeudi 31 mars 2011 à la Bourse du travail, son Secrétaire général, Emmanuel Zounon après analyse d’une telle prise de position, a fait part de sa portée négative et appelle ses militants à la tempérance et à la vigilance. Lire la teneur de la déclaration...

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 93

Janvier YAHOUEDEOU

Victor Prudent TOPANOU

Kessilé TCHALA SARE

Christian Enock LAGNIDE

Abdoulaye Bio Tchané

Joseph Salomon BIOKOU

Issa SALIFOU

Cyr N’PO KOUAGOU

Joachim DAHISSIHO

Yayi BONI

Marie Elise GBEDO

Jean Yves SINZOGAN