Skip to content
Vous etes sur la page:
Clotilde Neels et Guillaume Ahouansou: Pour la valorisation des instruments de musique mandingue PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Option Infos de Septembre 2010   

N'gonis, Doum-doum, Koras, Balafons, Tamas... Voilà les quelques instruments de musique mandingue que Clotilde Neels et Guillaume Ahouansou entendent promouvoir au Bénin pour une autre couleur des sonorités endogènes...

Et pour cause, du 02 au 11 juillet dernier, ils ont organisé à Fidjrossè (Cotonou), une inédite exposition sur ces instruments de musique traditionnels d'Afrique de l'Ouest.

«Au rythme du Griot» est le nom de cette exposition qui a permis au public béninois de découvrir la magnificence de la culture mandingue. Plus d'une vingtaine d'œuvres sont exposées pour accueillir le public. Les plus représentatives sont les Djembés, les N'gonis, les Koras, les Balafons, les Doum-doum sans oublier les Tamas.

Les cloches et maracas font aussi partie de ce lot pour exprimer le caractère intégration de l'exposition entre le Bénin, le Burkina Faso et le Mali. Les Koras sont sans doute l'instrument le plus représentatif de la musique mandingue.

Les N'gonis, un instrument ancestral mandingue et le Doum-doum, une percussion prépondérante de la musique d'Afrique de l'Ouest... En mettant en place une telle organisation, c'est pour paraphraser un proverbe Peul qui dit «Un monde sans griot serait fade comme du riz sans sauce». «Au rythme du Griot» vient ainsi pour valoriser les instruments de musique mandingue. Une initiative de Clotilde Neels et de Guillaume Ahouansou à saluer...

Emile Agbo