Skip to content
Vous etes sur la page:
Diffusion d’une photo montrant le Clergé et le 1er ministre: Odieuse récupération politique par le pouvoir PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matinal du 21/01/2016   
Jeudi, 21 Janvier 2016 10:45

Ils disent partout qu’ils ont la bénédiction du clergé. Les affidés de Lionel Zinsou, pratiquement aux abois, font de la récupération à tue-tête et sans vergogne. Aussitôt que leur leader Lionel Zinsou a fini sa séance avec le clergé, ils ont inondé les réseaux sociaux avec des inepties telles : « Le clergé a choisi Lionel Zinsou »... Il faudra dire à ceux qui pensent que Lionel Zinsou fera mieux que Yayi de quitter leur nuage. Trait pour trait, le candidat copie les exemples de son Chef. Yayi a toujours fait de la récupération politique son crédo. Son dauphin en fait un précepte. Présenter un projet de société au clergé n’a rien d’extraordinaire. Presque tous les candidats l’ont fait. Pascal Iréné Koupaki, Patrice Talon, Sébastien Ajavon, Christian Lagnidé pour ne citer que ceux-là, ont échangé avec les Evêques. Ils ont tous été écoutés par les sommités de l’église catholique, mais sans bruit. Personne n’a publié d’image sur Facebook. Aucun des candidats n’a vu dans ceci une action politique juste par respect pour ce qu’incarnent ces personnes. Comme sous ce régime, on a tout désacralisé. Les militants enthousiastes se sont permis de prendre des images pendant cette rencontre tout aussi confidentielle. Comme tout ceci ne suffisait pas, ils se sont empressés d’inonder les réseaux sociaux avec des commentaires tendancieux. Les canaux démultiplicateurs ont affiché de façon péremptoire que le Clergé est désormais avec Lionel Zinsou. Comble d’irrespect et de mépris pour la mémoire de tous ces illustres archevêques et évêques disparus qui n’hésiteront pas comme l’autre dans la Bible, à déchirer leurs vêtements. Ils ont touché le fond, mais cela ne gêne plus personne, car on est habitué. L’église sans tarder, a réagi vigoureusement contre cet acte ignoble. Elle a publié un communiqué dans lequel elle rejette toute tentative de récupération politique par les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et leur candidat Lionel Zinsou. « Ladite photo, prise lors de l’audience que les évêques du Bénin ont accordée, le jeudi 14 janvier 2016, au Premier Ministre en réponse à la demande de ce dernier, ne provient pas de la Cellule de communication de la conférence épiscopale du Bénin (Ceb) », a fait savoir le communiqué. L’église attachée à la paix et à la concorde s’est démarquée et a réaffirmé son engagement à promouvoir l’esprit de tolérance et de vision concertée pour le bien-être de tous. Une réponse cohérente et pacifique à cet acte difficilement concevable.

AT