Skip to content
Vous etes sur la page:
Conseil des ministres dans le département de l’Ouémé : Déplacement inopportun de Yayi à Porto-Novo PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matinal du 24/04/2014   
Jeudi, 24 Avril 2014 10:55

Le Président de la République, Yayi Boni a officié ce 23 avril 2014, pour une troisième fois sur la terre des Ayinonvi le Conseil des ministres. Des décisions clés ont été prises en faveur de la ville capitale entre autres, la construction et l’achèvement des 4,5km restant de la Rocade, le bouclage du financement du jardin public de Dowa... Malheureusement, aucune décision n’a été prise en faveur des autres Communes, telle que visé par le Conseil des ministres dans le département de l’Ouémé-Plateau. C’est seule la ville de Porto-Novo qui en a eu pour son compte.

L’occasion de ce rendez- vous ministériel à Porto-Novo a mobilisé toute la famille politique du président Yayi. Députés de la 19è circonscription, maires et Conseillers communaux des différentes Communes de l’Ouémé et du Plateau se sont mobilisés pour accueillir leur hôte. Déjà aux environs de 07h 35mn, le préfet des départements de l’Ouémé et du plateau Moukaram Badarou, était surplace à la préfecture pour accueillir tout ce beau monde et les diverses délégations ministérielles. Là n’est pas encore le problème. Mais qu’on en arrive à louer l’apôtre du changement à son arrivée, lui-même prenant un bain de foule, on se demande s’il s’agissait effectivement d’un conseil des ministres ou d’un meeting politique. A vrai dire, la mobilisation faite par le préfet Badarou et le maire Océni était au top. On note simplement que les populations ont eu droit à un spectacle folklorique à l’allure d’un meeting politique. En effet, le gouvernement du président Yayi Boni s’est une fois encore illustré par un théâtre qui ne dit pas son nom.

Des retombés pour Porto-Novo

Au nombre des retombées de cette messe ministérielle selon les indiscrétions puisqu’aucune restitution n’a été faite à la presse, Yayi Boni a annoncé la construction et l’achèvement des 4,5 kilomètres restants de la Rocade de la ville de Porto-Novo. Une action louable qui donnera plus de visibilité au maire Moukaram Océni soucieux du développement de la capitale. Ce qui a d’ailleurs valu sa démission récemment du Prd. Ces travaux apprend-t-on, sont prévus pour démarrer en juin 2014. Le Conseil des ministres a également annoncé le bouclage du financement du jardin public de Dowa. Enfin, on note un satisfécit du chef de l’Etat de l’avancement des travaux de construction du parc d’attraction d’Adjina établi en bordure du boulevard lagunaire et financé par la Boad.

Les maires de la mouvance humiliés

Ils étaient nombreux les maires de l’Ouémé et du Plateau à venir accueillir le président Yayi Boni hier. Ces derniers ont réservé un accueil chaleureux à leur hôte. Chacun d’eux portaient dans leurs sacs, des dossiers d’intérêt communal à soumettre au premier magistrat. Selon les indiscrétions, certains maires attendaient d’être reçus en audience par le président Yayi Boni, à la suite du Conseil des ministres. Contre toute attente, c’est le maire de la ville de Porto- Novo Moukaram Océni seul, qui a été rappelé pour entendre les décisions du Conseil des ministres. Donc lui seul sur les Communes engagées derrière le chef d’Etat qui est à bon enseigne puisque les grandes décisions vont en faveur de la ville de Porto-Novo.

Thobias Gnansounou Rufino
(Br Ouémé/Plateau)