Skip to content
Vous etes sur la page:
Confirmation du non-lieu du juge Angelo Houssou par la Cour d’appel:Me Charles Badou, conseil de la défense :« Le droit a été dit » PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matinal du 02/07/2013   
Mardi, 02 Juillet 2013 07:32

« (…) Ici aujourd’hui, nous avons vu que le droit a été dit. Mais n’oublions pas qu’il y a d’abord eu une disjonction des cas de Patrice Talon et d’Olivier Boco. Mais pour tout le reste, il y a eu confirmation de l’ordonnance de non-lieu (…) La Chambre d’accusation a estimé que les deux ne pouvaient pas être analysées et étudiées de la même manière. Il fallait faire une distinction quant au traitement du dossier en cours. Pour ce qui est de Patrice Talon et de Boco Olivier, il a disjoint. Mais pour ce qui est du dossier d’empoisonnement dans lequel sont cités Ibrahim Mama Cissé, Soumanou Moudjaïdou et Kora Zoubérath, il a confirmé le non-lieu. C’est-à-dire qu’en principe, ils doivent recouvrer leur liberté. Pour ce qui est du dossier de la tentative de coup d’Etat, il y a eu aussi confirmation du non-lieu a, c’est-à-dire que Zomanhoun Pamphile et Dagnon Johannes doivent également recouvrer leur liberté (…) En clair, la Chambre d’accusation ne s’est pas encore prononcée sur le cas Patrice Talon et Olivier Boco.