Skip to content
Vous etes sur la page:
Justice: La cour suprême ordonne la libération de Désiré Vodonou PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matinal du 02/07/2013   
Mardi, 02 Juillet 2013 07:24

L’ancien député Désiré Vodonou sera bientôt libre de ses mouvements. De sources informées, la Cour suprême a ordonné sa mise en liberté. Cet ancien élu de l’alliance Forces-clé pourra se soigner des maux qui l’affaiblissent depuis plus de deux ans à la prison civile de Cotonou. Arrêté depuis avril 2011 dans le cadre d’une affaire de vente de 980 kg d’or, Désiré Vodonou a difficilement affronté le calvaire qui lui a été imposé par les autorités judiciaires... En effet, alors que le juge du 2ème cabinet d’instruction du Tribunal de première instance de Cotonou avait ordonné sa liberté provisoire pour des raisons de santé en décembre 2011, le Procureur de la République s’y était opposé. Le 15 février 2012, le dossier a été enrôlé à la Chambre d’accusation. Mais l’inculpé a déposé le 03 février 2012, une demande de mise en liberté provisoire enregistrée à la même date. Le 21 mai 2012, l’affaire a été mise en délibéré, le ministère public a demandé la libération sous caution avec 300 millions F Cfa à payer. Le dossier a été mis en délibéré par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel. Le 4 juin 2012, le dossier a été finalement délibéré. Et il a été demandé à l’homme d’affaires Désiré Vodonou de payer 100 millions F Cfa à titre de caution pour sa libération provisoire, car non seulement il n’y avait pas de plaignant, mais aussi le dossier est vide. Seulement, le Procureur général s’est pourvu en cassation. Mais désormais c’est plié. L’homme d’affaires pourra recouvrer sa liberté.

Abdourhamane Touré