Skip to content
Vous etes sur la page:
Commercialisation de faux câbles électriques:Un camion de câble saisi, une boutique fermée à Godomey PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matinal du 28/06/2013   
Vendredi, 28 Juin 2013 16:24

Des fils de fer à la place du câble. C’est la nouvelle trouvaille des vendeurs de câbles électriques. Au cours d’une descente effectuée par une équipe de l’Agence béninoise de métrologie, de contrôle et de la qualité (Abmcq) hier mercredi 26 juin 2013, une boutique de commercialisation située à Godomey gare a été fermée... Selon le Directeur de l’Abmcq Loukoumanou Osséni, le propriétaire de la boutique en question s’est opposé au contrôle de la structure nationale. L’équipe de l’Abmcq a été obligée sur son instruction de saisir ses matériels et fermer sa boutique. A l’en croire des informations dignes de foi leur sont parvenues et font état de ce que des commerçants véreux vendent du fil de fer à la place du câble. Le phénomène consiste à passer une couche de cuivre sur du fil de fer, à l’introduire dans la gaine et à le céder en lieu et place des câbles. Des dangers guettent ainsi le consommateur qui se procure de ces câbles douteux. « Ces câbles faits avec du fil de fer plus obligent à consommer trois fois que par le passé. Ils se chauffent vite et font plus tourner le compteur. La deuxième difficulté est que les câbles achetés se chauffent et lorsque vous avez assez d’installation là-dessus, la maison prend feu. », a-t-il déclaré. « Alors nous avons commencé l’opération et avons déjà saisi plus d’un camion de câbles. Aujourd’hui à Godomey, le propriétaire de cette petite boutique s’est opposé au ramassage. On n’aurait pu simplement ramasser le câble. Mais comme il a refusé, nous avons tout ramassé et fermé la boutique pour quelques jours juste », a confié Loukoumanou Osséni. Il en a profité pour mettre en garde tous les vendeurs de câbles en fil de fer de les vider avant son arrivée.

Abdourhamane Touré