Skip to content
Vous etes sur la page:
Lutte contre l’essence de la contrebande: Encore 487 bidons de 25 litres arraisonnés par la Police Nationale (La moisson présentée à la Presse hier) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 26/06/2013   
Mercredi, 26 Juin 2013 07:13

Encore  un exploit de la Police nationale. 487 bidons  de 25 Litres, contenant de l’essence frelatée viennent d’être arraisonnés par  l’Unité spéciale de la Police Nationale. La moisson a été présentée aux hommes des Médias le mardi 25 Juin dernier à la Direction générale de la Police Nationale... Créée il y a de cela deux ans par le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes, M. Benoît Assouan Dègla,  l’Unité spéciale de la Police Fluviale (USPF) porte déjà des fruits. Résolument engagée dans la lutte contre les infractions souvent enregistrées  dans les eaux béninoises (lagune, mer), cette unité de la « Grande muette» vient de réussir un grand exploit. En effet, lors d’une patrouille menée dans la nuit du  jeudi 13 au vendredi 14 Juin dernier, une importante cargaison d’essence frelatée a été arraisonnée à la hauteur des Aguégué. Au cours de l’opération, 487 bidons de 25 litres d’essence de la contrebande ont été saisis par les éléments de cette Unité Spéciale de la Police Nationale. Lors de la présentation du film de l’opération à la Presse ce mardi, Ayouba Kouérou, le Commandant de l’Unité Spéciale de la Police Fluviale (USPF) a fait remarquer que c’est  suite à des informations reçues et qui font état de ce qu’un trafiquant serait entrain  de transporter le liquide inflammable sur la lagune en direction de Cotonou ou Abomey-Calavi,  qu’un dispositif a été rapidement mis en branle pour mettre la main sur les sept barques et leurs contenus. « Quand ils ont senti notre arrivée, ils se sont jetés à l’eau pour fuir. C’est ainsi que  nous avons saisi la cargaison, les barques et les deux machines », a-t-il expliqué. A l’en croire, les contrebandiers ont souvent l’habitude de mettre de l’eau dans les bidons, mais en ouvrant ces derniers arraisonnés, ils ne comportent que de l’essence frelatée. « Nous sommes dans la logique du Chef de l’Etat, celui de décourager ces actes sources d’insécurité pour le Bénin », a ajouté le Commandant Ayouba Kouérou. Pour le Commissaire Louis Tokpanou, Directeur de la sécurité publique (Dsp), une fois cette opération réalisée, des contacts seront pris avec le Service de la lutte contre la fraude des Douanes pour que les produits soient transmis à la Sonacop pour être vendus. « La lutte ne vise personne. Pour nous, le développement économique  d’une nation est basé  sur  les hommes car, c’est les hommes qui font l’économie », a souligné le Commissaire Pierre Loko, Secrétaire général de la Direction générale de la Police Nationale. Selon lui, la lutte contre l’essence frelatée menée depuis quelques temps par les Forces de défense et de sécurité a freiné les incendies et les morts d’hommes. Il a par ailleurs insisté sur la collaboration des populations pour que le combat soit gagné.

Etienne YEMADJE