Skip to content
Vous etes sur la page:
En remplacement de Euloge Akpo à la Cour Constitutionnelle: Boni Yayi nomme le Magistrat Ibrahim Akibou Gbaguidi (Le pdt de l’Unamab confirme les 15 ans d’expérience de l’élu) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 26/06/2013   
Mercredi, 26 Juin 2013 07:09

Le Président de la République Boni Yayi n’a pas attendu longtemps pour procéder au remplacement du magistrat  Euloge Akpo précédemment désigné pour siéger à la Cour Constitutionnelle et dont le siège a été invalidé pour cause de manque d’expériences. C’est le décret n° 2013-274 du 25 juin 2013 qui a consacré cette nouvelle nomination...

Ibrahim Akibou Gbaguidi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est désormais le nouveau magistrat qui siègera à la Cour Constitutionnelle en lieu et place de Euloge Akpo. Il a été nommé hier par décret n° 2013-274 du 25 juin 2013 en remplacement de  Euloge Akpo dont, le siège a été invalidé par ses pairs dans la journée du lundi 24 juin dernier.   Par la décision DCC 13-060 les sages de la Cour Constitutionnelle avaient éjecté le magistrat Euloge Akpo au motif qu’il ne respectait pas les conditions requises relatives à l’article 115 de la Constitution du 11 décembre 1990. Déjà, le président de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab), Michel Adjaka joint au téléphone, a reconnu que le nouveau membre de la Cour Constitutionnelle nommé par le chef de l’Etat, le magistrat Ibrahim Akibou Gbaguidi, respecte les quinze ans d’expérience comme le stipule, l’article 115 de la Constitution du 11 décembre 1990.

Briand DJOKO