Skip to content
Vous etes sur la page:
Cour constitutionnelle: Holo favori pour remplacer Me Dossou PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Adjinakou du 31/05/2013   
Vendredi, 31 Mai 2013 08:05

Après l'Assemblée nationale qui a désigné la semaine dernière ses quatre(04) représentants à la prochaine mandature de la Cour constitutionnelle, le Chef de l'Etat vient de procéder à la désignation de ses trois(03) représentants. Avec cette désignation, la Cour constitutionnelle est enfin au grand complet. Mais, le moins qu'on puisse dire est que Boni Yayi a déjoué tous les pronostics et du coup le Professeur Théodore Holo a désormais la faveur des pronostics pour ce qui est du prochain président de la Cour constitutionnelle... Les membres de la 5ème mandature de la Cour constitutionnelle doivent prêter serment le 07 juin 2013. C'est dans ce cadre que conformément à l'article 115 de la Constitution, le bureau de l'Assemblée nationale a procédé la semaine dernière à la désignation de ses quatre(04) représentants à la prochaine mandature de la Cour constitutionnelle. Ces quatre représentants ne sont rien d'autre que ceux que le bureau de l'Assemblée nationale, 5ème législature, avait désigné en mai 2008 et qui sont actuellement en fin de mandat. Il s'agit de Théodore Holo, Marcelline Gbèha Afouda, Bernard Dossou Dégboé et Zimé Kora Yarou. Ils ont donc simplement été reconduits. Contrairement au bureau de l'Assemblée nationale, le Chef de l'Etat, Boni Yayi a déjoué tous les pronostics. En effet, il n'a reconduit aucun de ses trois représentants de la mandature finissante. En remplacement donc de Me Robert Dossou, de Clémence Yimbéré et de Jacob Zinsounon, le Chef de l'Etat a désigné trois autres personnalités que sont: Euloge Akpo(Magistrat), Simplice Dato(Juriste de haut niveau) et Lamatou Nassirou(Personnalité). Comme on peut le constater, avec la désignation des représentants du Chef de l'Etat, la prochaine mandature de la Cour constitutionnelle est au grand complet et les yeux sont désormais tournés vers la nomination du nouveau président de cette prestigieuse institution.

Théodore Holo?

En effet, le prochain président de la Cour constitutionnelle aura un grand et premier défi à relever : redorer le blason de l'institution en qui maintes de Béninois ne croient plus. A voir la composition de la nouvelle Cour constitutionnelle, les observateurs se font déjà leur opinion : le Professeur Holo pourrait être désigné pour présider la 5ème mandature de la Cour constitutionnelle. Il ne manque certainement pas des qualités requises pour porter cette nouvelle charge. Membre de la Cour constitutionnelle sortante et président de la Haute cour de justice(Hcj), Théodore est un ancien ministre du Président Nicéphore Soglo et ancien directeur de la Chaire Unesco et des droits de l'homme. Il est un juriste de haut niveau qui a contribué à la rédaction de la Constitution du 11 décembre 1990.

En attendant donc la nomination du prochain président de la Cour constitutionnelle, les Béninois se demandent encore ce qui a pu bien amener le chef de l'Etat à ne pas reconduire au nombre de ses représentants, le président sortant, Robert Dossou, qui semble pourtant très proche de lui.  


Edgar Gnimavo