Skip to content
Vous etes sur la page:
Risques de congestion au Port de Cotonou: Le ministre Valentin Djènontin prend des mesures palliatives PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 30/05/2013   
Jeudi, 30 Mai 2013 09:48

Le phénomène de congestion reprend peu à peu au Port autonome de Cotonou (PAC). Et c’est pour mettre  très tôt fin à cette situation que le ministre chargé de l’économie maritime, M. Valentin Djènontin Agossou, a initié une séance de travail avec les acteurs portuaires ceci, afin de rechercher les mesures palliatives. La rencontre a eu lieu au Centre nationale des chargeurs du Bénin (Cncb)... Le Port autonome de Cotonou  emprunte depuis quelques mois la voie de la modernisation, grâce à une volonté manifeste du Chef de l’Etat, Thomas Boni Yayi.  Ainsi donc, d’importantes réformes sont engagées pour permettre au « Poumon de l’économie nationale», d’être plus compétitif dans la sous-région et dans toute l’Afrique. Toutefois, des prémices de  congestion dans l’enceinte portuaire se font sentir. Ceci pourrait créer d’énormes  préjudices à la structure. Prenant la mesure de la situation, les autorités de la chaîne portuaire, à savoir : le Directeur du port, M. Kassim Traoré, la Directrice du Centre national des chargeurs du Bénin Cncb), Mme. Marie- Diane Tossa Gbossou,  le Directeur de la Société béninoise de manutention portuaire (Sobémap), M. Soumanou Toléba avec à leur tête le ministre chargé de l’économie maritime, M. Valentin Djènontin Agossou, ont  échangé avec les importateurs, manutentionnaires, commissionnaires agréés, transitaires mandataires, enleveurs, transporteurs, importateurs et exportateurs, ce mardi 28 Mai 2013. A cette rencontre très cruciale pour la survivance du port de Cotonou, les participants ont  ensemble essayé d’ébaucher  des pistes de solution pour empêcher l’arrivée du phénomène.  « Nous  pensons que cette rencontre ne sera pas une rencontre de plus car, chaque partie a tiré de très bonnes leçons de  cette situation», a souligné  le Directeur du port autonome de Cotonou, M Kassim Traoré. A l’en croire, le port de Cotonou n’est pas encore arrivé à la congestion et il n’y sera jamais.  Pour le ministre de l’économie maritime, le mois de juin annonce d’intenses transactions au niveau du port de Cotonou, d’où la nécessité de trouver au plus vite des mesures palliatives à la question de la congestion. « Le mérite du port de Cotonou a été reconnu avec une médaille que nous avons prise il y a quelques mois. Nous n’avons plus  droit à l’erreur », a lâché Valentin Djènontin. La rencontre a pris fin par la mise sur pied d’un comité  qui doit rechercher des voix et moyens à mettre en œuvre pour prévenir l’encombrement de l’enceinte portuaire. C’est ce jour que le comité rendra compte des résultats de son travail ce jour.

E.Y