Skip to content
Vous etes sur la page:
Audiences à l’Assemblée Nationale: Des élus locaux protestent contre la loi portant création et organisation des unités administratives au Bénin PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 30/05/2013   
Jeudi, 30 Mai 2013 09:45

Une délégation d’élus locaux conduite par le maire de la commune de Pobè, M. Saliou Akadiri, était hier au cabinet du président de l’Assemblée nationale, le professeur Mathurin Nago. Ils y étaient pour exprimer leur indignation contre la loi  portant création et organisation  des unités administratives au Bénin récemment adoptée par les députés  de la 6ème législature... Les élus locaux ont exprimé l’amertume des populations de Pobè face au vote de ladite loi. Selon les propos des hôtes du président de l’institution parlementaire, les propositions qu’avaient  faites les populations aux parlementaires ont été purement et simplement balayées du revers de la main. Ces propositions, ont-ils expliqué,  sont relatives à l’évolution démographique et à l’urbanisation de ladite commune.  Treize seulement des trente-quatre  villages proposés ont été pris en compte  par les élus du peuple. Soit un taux de 38% de satisfaction.  La présente audience, affirme le maire Saliou Akadiri va permettre d’attirer l’attention du parlement sur cette situation. A l’en croire, la loi  votée n’est pas  à l’image de  la réalité.  A cet effet, il a souhaité  une loi corrective notamment pour le cas de la commune qu’il dirige. Même son de cloche chez le chef de l’arrondissement de Godomey. Dodo Germain kadja, à la suite de la délégation de Pobè qui a fait savoir au président Nago que l’arrondissement sous sa tutelle  a tout pour être, aujourd’hui une commune.   Ainsi, a-t-il plaidé pour que les dispositions en ce qui concerne Godomey dans la loi portant création et organisation des unités administratives au Bénin soient revues.

L. E.