Skip to content
Vous etes sur la page:
30ème session du Conseil des Ministres du CAMES: Le Bénin gagne le poste d’Agent comptable (La diplomatie du ministre Abiola et ses mérites récompensés) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 29/04/2013   
Lundi, 29 Avril 2013 07:28

Les travaux de la 30ème session du Conseil des Ministres, du Conseil africain et malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) se sont achevés le vendredi 26 avril dernier à Cotonou.  Une session au cours de laquelle, la diplomatie et le savoir-faire du ministre François Adébayo ABIOLA a permis à notre pays le Bénin de gagner le  poste de l’Agent comptable du CAMES devant la candidature du Burkina–Faso... Les travaux de la 30ème session du  Conseil des Ministres du CAMES sont clos vendredi dernier à Cotonou. Pendant 48 heures, les 15 ministres de cet organe qui ont effectué le déplacement de Cotonou sur les19 que compte cet organe, ont relevé et ont débattu  plusieurs questions  relatives au développement de l’Enseignement Supérieur   dans les pays membres de cette organisation commune. Tous les points inscrits à l’ordre du jour ont été abordés et examinés, et les solutions apportées, l’ont toutes été dans l’esprit d’un enseignement supérieur compétitif et efficient, pour le développement de nos Etats, notamment. Au nombre des sujets et aspects abordés au cours de ses assises qui ont démarré par  la réunion préparatoire des experts le lundi 22 avril 2013 dernier, on peut citer : la stratégie de développement des universités ; la démarche qualité; la diversification des sources de financement du CAMES ; l’importance des TIC dans les systèmes d’enseignement.  Au cours de cette session, l’acte principal préparé par le comité des experts s’est  joué  en plénière devant tout le monde. Lors de ces discussions qui doivent permettre à l’enseignement supérieur de faire des bons qualitatifs en Afrique ; les ministres se sont penchés sur des sujets tels que : élection du bureau de la session ministérielle ; messages des représentants des pays et des organismes partenaires; communication de la Commission de l’UEMOA sur des projets et programmes en cours; examen du compte-rendu des travaux des experts; le programme « Silhouette du CAMES ou doublure virtuelle du CAMES » : bilan d’étapes et perspectives. En dehors de cet acte majeur ; il y avait deux autres actes qui se sont déroulés  loin des profanes. Il s’agit entre autres : du poste du Président du Conseil des Ministres d’une part, et l’élection de l’Agent comptable d’autre part. Le huis clos a débouché sur le maintien du Président en exercice du Conseil des Ministres après l’intervention du Ministre béninois, intervention qui a été qualifiée de sage et de rassembleur en prenant ce qui s’était passé à Ouagadougou comme un malentendu.

Le Ministre ABIOLA  porte haut l’étendard du Bénin

Le ministre François Adébayo Abiola aura été le véritable et principal artisan de l’élection du Bénin au poste de l’Agent Comptable du CAMES. Selon nos investigations, les débats ont été très tendus et rudes entre les ministres du CAMES  lors qu’il s’est agit de procéder au remplacement du Burkinabé, Malik Bambara qui, depuis quelques mois, est admis à faire valoir ses droits à la retraite. Les mêmes sources nous renseignent que la partie Burkinabè  avait souhaité conserver ce poste, en présentant une autre  candidature. Il aura fallu la diplomatie et le dynamisme du Professeur François ABIOLA, Président de séance du Conseil qui  se serait focalisé sur ce poste d’Agent comptable pour départager le candidat du Burkina de celui du Bénin au cours des débats qui étaient très difficiles. Les deux camps formés pour la circonstance ne voulant pas démordre. C’est ainsi que le candidat du Bénin, M Etienne Nouatin; ancien Agent comptable de l’UAC  a été déclaré à l’unanimité élu. Ainsi  l’ont voulu les 15 Ministres présents à Cotonou sur les 19. L’ancien Agent comptable de l’Université d’Abomey-Calavi prendra service le 1er janvier 2014 à Ouagadougou comme Agent comptable du CAMES.

O.B