Skip to content
Vous etes sur la page:
Communales et locales de 2013: Enfin, les préparatifs ont repris en vue d’un scrutin apaisé PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 26/03/2013   
Mardi, 26 Mars 2013 07:05

La représentation nationale s’active depuis ce lundi 25 Mars 2013 pour les préparatifs en vue d’une bonne organisation des prochaines élections communales et locales. A la faveur de la session extraordinaire de l’année 2013 qui s’est ouverte hier, les députés étudieront entre autres les différentes propositions de lois y relatives... L’organisation des prochaines élections communales et locales au Bénin commence par prendre corps. A la faveur de la session extraordinaire de l’année, qui a démarré le lundi 25 Mars dernier à Porto-Novo, les députés de la sixième législature vont se pencher en particulier sur plusieurs propositions de lois élaborées à cet effet. Par cet acte, les élus du peuple veulent montrer leur détermination et abnégation à faciliter les choses en vue de l’organisation d’un scrutin libre et transparent. C’est d’ailleurs pourquoi, ils se sont mis depuis hier à l’œuvre en vue d’étudier les différents textes devant réglementer cette élection qui suscite actuellement l’émoi dans le rang des hommes politiques et autres. Dans la tête des Béninois et Béninoises, les motifs d’indignation croissaient depuis quelques temps au sujet de la  lenteur constatée au niveau des acteurs en charge de l’organisation des élections. Mais, avec cette volonté affichée des parlementaires, tous les Béninois peuvent se rassurer car, la machine a commencé par tourner.

La désignation des membres qui vont siéger au conseil d’orientation et de supervision de la Liste Electorale Permanente Informatisée (Lépi) et ses démembrements au niveau des communes, est le premier document qui est examiné actuellement. Qu’il vous souvienne que c’est la liste offensive, longtemps objet de controverses à chaque élection. C’est sans doute à ce niveau que les prises de bec sont attendues. Le deuxième dossier prévu est, l’examen de la proposition des lois sur la fixation des centres de vote ainsi que  l’établissement de la carte électorale. Puis viendra, l’examen d’une autre proposition de loi. Il s’agit de celle portant code électoral. Par ailleurs, lors des travaux à l’hémicycle, les honorables députés vont également apprécier le contenu des lois sur le code pénal et la fonction publique. Ces deux points font aussi partie des sujets dont ils débattront au cours de cette session extraordinaire.

De source proche de la présidence de la République, la convocation de cette session extraordinaire est suscitée par, la demande du Chef de l’Etat de l’étude du dossier concernant le code pénal en République du Bénin et la pression de certains députés inquiets au sujet du retard dans les préparatifs de ces prochaines communales et locales et qui ont adressé une note au Président de l’Assemblée Nationale, Mathurin Nago pour demander aussi une telle session.

Au total, il est aisé de dire non pas comme le passé, que les préparatifs des élections communales et locales prochaines sont en plein décollage. Toute chose qui permet aux différents acteurs impliqués de travailler à fixer le calendrier électoral et à le respecter. En marge de cette étape de mise à jour des textes électoraux, d’énormes actions pratiques sont encore en attente. Après l’actualisation de ces divers textes devant servir de substrat juridique à tout acte électoral lors des élections, les députés passeront la main aux différents membres des commissions électorales pour faire le reste en vue de l’organisation des élections transparentes et sans controverses.

Justin EDIKOU