Skip to content
Vous etes sur la page:
Crise énergétique: Deux à trois heures de délestage par jour au Bénin PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Adjinakou du 28/02/2013   
Jeudi, 28 Février 2013 08:27

A l'occasion d'un entretien avec nos confrères de l'office Radio Télédiffusion du Bénin (Ortb), le responsable de la production de la Société Béninoise d'Energie Electrique a annoncé une coupure allant de deux à trois heures par jour. Face à ce nouveau désagrément qui attend les consommateurs jusqu'au mois de juin prochain, on se demande à quoi aurait servi les investissements de ces dernières années... Encore un nouveau désagrément se pointe à l'horizon pour les consommateurs du courant électrique sur toute l'étendue du territoire national : des coupures allant de deux à trois heures d'horloge par jour et ceci jusqu'au mois de juin 2013. C'est l'annonce faite mardi dernier par le responsable de la production de la Société Béninoise d'Energie Electrique (Sbee) lors de son intervention sur le plateau de l'Office Radio Télédiffusion de Bénin (Ortb). Au nombre des raisons évoquées pour justifier ce nouveau désagrément, le responsable a cité entre autres, la défaillance de la fourniture d'énergie électrique provenant de la Communauté Electrique du Bénin (Ceb), l'insuffisance du complément d'énergie devant provenir du Nigéria. Face à cette nouvelle situation qui vient se greffer à la longue liste des désagréments que pose cette société à l'endroit de sa clientèle, des consommateurs évoquent quelques inquiétudes. Certains se demandent la réelle finalité des investissements consentis dans ce domaine depuis l'époque de Célestine Adjanohoun ou même de Luc da Matha Santana. Pourquoi depuis un bon moment, plus personne n'aborde le sujet de la fameuse centrale de 80 Mégawatts entamée depuis l'année 2008 et qui jusqu'à ce jour demeure non fonctionnelle malgré les dizaines de milliards engloutis.

Rodrigue Tokpodounsi