Skip to content
Vous etes sur la page:
Contrôle citoyen de l'action publique: Le Maep dénonce une obstruction du maire Moukaram Océni PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Adjinakou du 27/02/2013   
Mercredi, 27 Février 2013 11:16

Entre la mairie de Porto-Novo et la cellule communale du mécanisme africain d'évaluation par les pairs (MAEP), la collaboration fait défaut. Une situation qui bloque la structure décentralisée du MAEP dans l'accomplissement de sa mission. C'est ce qu'a dénoncé ce mardi 26 février 2013, les membres de la cellule communale du MAEP Porto-Novo alors qu'ils procédaient à la validation de leur rapport 2012... Ils se sont donné rendez-vous ce mardi 26 février 2013 au siège des commissions permanentes de la ville de Porto-Novo sis au quartier Déguè Gare pour valider leur rapport d'activités de l'année 2012. Il s'agit bien des membres de la cellule communale du mécanisme africain d'évaluation par les pairs (MAEP). Une séance qui a été présidée par le deuxième responsable de la structure qui fustige la quasi absence de collaboration du maire de la ville de Porto-Novo (en dépit de leurs nombreuses correspondances, tant pour attirer l'attention de l'autorité communale sur le fait que pour solliciter une audience qui pourrait permettre d'instaurer un nouveau cadre de collaboration). " Au niveau du MAEP, Porto-Novo est le dernier. On a tenté de rencontrer le maire plusieurs fois en vain et on a été ridiculisé. En conséquence, on ne peut dire aujourd'hui la manière dont les fonds destinés à la ville sont gérés. Ce faisant, il fait obstruction au contrôle citoyen de l'action publique ", a déclaré le Vice-président Dah Morou Benoit, avant d'insister que le maire Moukaram Océni devrait rencontrer les membres de la cellule communale du MAEP de Porto-Novo de sorte à les présenter aux autres structures qui sont sous sa tutelle pour leur faciliter la tâche.

Par ailleurs, le Vice-président de la cellule communale du Maep dénonce l'absence d'un outil indispensable de développement que constitue le Plan de développement communal (PDC) à la mairie de Porto-Novo depuis 2009. A tour de rôle, les autres membres de la cellule prendront la parole pour non seulement approuver les propos de Benoit Dah Morou, mais aussi insister sur le manque d'attention dont certains élus communaux sont auteurs. Pourtant, leur mission est d'accompagner les maires dans la gestion et le suivi des fonds, ont-ils estimé.

Mais le directeur de cabinet du maire de Porto-Novo, Raymond Gbédiga verra les choses autrement. Tout en rassurant les membres de la cellule communale du MAEP de Porto-Novo, il dira " la porte de la mairie de Porto-Novo n'est pas fermée. Je souhaite que nous étudiions ensemble la mise en place d'un creuset entre vous et la mairie de façon à ce que nous puissions échanger au grand bonheur de la ville. Je voudrais également que vous me contactiez à chaque fois que vous avez des difficultés de contact avec le maire. Considérez le maire avec ses défauts mais également ses qualités…"

Doit-on le préciser, toute l'assistance a observé une minute de silence pour honorer la mémoire de la regrettée présidente de la cellule communale du MAEP de Porto-Novo, Grace Dotou épouse Aboh, avant de valider le rapport.


Vitali Boton