Skip to content
Vous etes sur la page:
127,571 Kg de drogue saisie au Port: La gendarmerie, la douane et l’Ocertid ont relevé un grand défi (L’Unité mixte de contrôle de conteneurs au port réalise un exploit) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 31/01/2013   
Jeudi, 31 Janvier 2013 02:22

La brigade spéciale du port de Cotonou, la douane-port et l’Office central de répression du trafic illicite de drogue et des précurseurs (Ocertid), trois forces de sécurité publique qui composent l’Unité mixte de contrôle de conteneurs au port de Cotonou (Umcc), ont relevé un grand défi. Celui d’avoir eu à intercepter au port autonome de Cotonou 127,571Kg d’héroïne en provenance du Pakistan... Une importante quantité de drogue bien dissimulée dans 586 cartons hermétiquement fermés et soigneusement stockés dans un conteneur depuis le 26 novembre dernier. Une importante quantité de drogue qui a réussi à traverser le Maroc mais qui a échoué au Port de Cotonou grâce à la vigilance et au savoir-faire des éléments de l’Umcc. En effet, l’état de veille des agents de la gendarmerie, de la douane et de la police, a permis à ses trois forces de sécurité publique de décourager des dealers en traquant le conteneur qui convoyait ce produit illicite. De sources concordantes, au moment où les éléments du commissaire de police Marcellin Abbé ont ouvert une enquête suite à des informations reçues, la gendarmerie a monté la garde au port pour mieux contribuer à l’identification du conteneur suspecté tandis que la douane a fait preuve de professionnalisme dans l’enlèvement et la consignation des conteneurs. Les chiens renifleurs de l’Umcc ont été aussi mis à contribution et le pari a été gagné. La franche collaboration entre la police, la gendarmerie et la douane a donc payé.

J. D.