Skip to content
Vous etes sur la page:
Escroquerie dans une affaire de vente de parcelles: Le Ca de Pahou condamné à 18 mois de prison PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 10/12/2012   
Lundi, 10 Décembre 2012 07:02

Le chef d’arrondissement de Pahou  dans la commune de Ouidah dans le département de l’Atlantique n’est plus libre de ses mouvements. Il a été  déposé à la prison civile de Ouidah dans la journée du mardi 04 décembre 2012. Il  est  condamné à 18 mois de prison ferme... Le sieur Emile Boko est impliqué dans une affaire de vente fictive de parcelles dans son arrondissement. Selon des informations de  sources proches du commissariat central de Ouidah, l’élu local de Pahou appartiendrait à un vaste réseau d’escroquerie dans la signature des conventions de vente de parcelles. Des gens qui ont  vendu leurs terres, se font signer de nouvelles  conventions de vente auprès de ce dernier pour finalement revendre les mêmes parcelles à d’autres acquéreurs, moyennant des enveloppes financières. Mais après des enquêtes menées par les éléments du commissariat central de Ouidah, il a été arrêté, gardé-à-vue et jeté en prison depuis la semaine dernière. C’est la preuve que des élus locaux sont parfois complices des  conflits domaniaux qui opposent  les populations.

Louis TOSSAVI