Skip to content
Vous etes sur la page:
Lutte contre l’essence frelatée au Bénin: Près de 1.000 bidons et fûts arraisonnés par les Forces navales (Le Gl Akpona salue l’exploit réalisé par ses éléments) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 10/12/2012   
Lundi, 10 Décembre 2012 06:58

Dans la nuit du mercredi 05 au jeudi 06 décembre 2012, près de 1.000 bidons et fûts contenant  de l’essence frelatée  ont été saisis par les Forces navales sur le Lac Nokoué et en haute mer. La moisson réalisée a été présentée aux médias dans la matinée de jeudi... Les éléments des Forces navales viennent de réaliser un grand exploit. Une importante quantité d’essence frelatée a été saisie dans la nuit du mercredi 05 au jeudi 06 décembre dernier suite à une patrouille menée par ces derniers. L’opération dirigée par le Capitaine de Corvette Régis Ahouéya avec le patrouilleur «ALIBORI » a permis d’arraisonner près de 1.000 fûts, des bidons de 25 litres et réservoirs (Storex), contenant  de l’essence frelatée et du gasoil entreposés dans des barques.  La moisson a été présentée dans la matinée de jeudi aux médias et au Chef d’Etat Major Général  des Armées, le Général Joseph Emmanuel Akpona.  Selon le Capitaine de Corvette Régis Ahouéya, deux équipes ont participé à l’opération. La première est partie de la base navale de Cotonou  et au bout de ses recherches a arrêté les premières barques en haute mer vers Grand-Popo. Quant à la seconde équipe logée à la base des fusiliers commandos de Ladji, elle aurait eu raison des contrebandiers sur le Lac Nokoué après des coups de sommation puisque ces derniers ont tenté de résister.  A bord de trois barques arraisonnées, près de 700 bidons de 25 litres ont été saisis. Pour le Général Emmanuel Akpona, le nombre de décès par accident cardio-vasculaire,  cancers de toutes sortes,  incendies et autres chaque année prend une allure inquiétante. Et c’est justement pour préserver la vie des populations devant participer à la création de la richesse pour leur pays, le Bénin que de telles actions ont été enclenchées. « Il ne s’agit pas d’une chasse à la sorcière, mais d’une mission républicaine pour épargner le pays des méfais de l’essence de la contrebande », a-t-il ajouté. Pour le Chef d’Etat-major général des Armées,  la situation qui prévaut de nos jours avec l’essence de la contrebande  devrait retenir l’attention de tous les Béninois et chacun en ce qui le concerne doit accompagner les Forces de défense et de sécurité dans cette lutte. Aussi, a-t-il félicité les Forces navales pour cet exploit réalisé.

Etienne YEMADJE