Skip to content
Vous etes sur la page:
19e Réunion du Forum pour le Partenariat avec l’Afrique: Boni Yayi se préoccupe des défis à relever PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 04/12/2012   
Mardi, 04 Décembre 2012 07:36

Le président de la République du Bénin et président en exercice de l’Union Africaine a procédé hier 03 décembre 2012 au lancement officiel des travaux de la 19e  Réunion du Forum pour le partenariat avec l’Afrique. La cérémonie d’ouverture a eu lieu à l’hôtel Azalaï de Cotonou en présence des participants venus des pays d’Afrique, d’Europe, d’Asie, d’Amérique et de l’Océanie...
Le Bénin qui a été choisi pour abriter les travaux de la 19ème réunion  sous le thème « les flux financiers illicites en provenance de l’Afrique ». Le directeur exécutif du NEPAD, Ibrahim Assane Mayaki a exprimé toute sa joie de voir le président Boni Yayi  à  l’ouverture des travaux de ce forum.  Au nom de la secrétaire générale de l’Union Africaine, Mme N’kosazanna Dlamini Zuma, il a remercié Boni Yayi pour la qualité avec laquelle il dirige l’Union. En procédant à l’ouverture officielle des travaux, le président Boni Yayi, président en exercice de l’Union Africaine, a souhaité la bienvenue en terre Béninoise  à toutes  les délégations. Le chef de l’Etat s’est réjoui du choix du Bénin pour abriter les travaux de cette session, cadre privilégié de dialogue entre l’Afrique et ses partenaires. « Votre présence ici à Cotonou est le témoignage  de vos encouragements aux actions que le Bénin mène au nom du continent africain en vue du renforcement du rôle de l’Afrique dans la gouvernance mondiale », a déclaré  Boni Yayi.  Il poursuit en affirmant que l’Afrique veut se développer avec ses propres fils et  ses propres filles, l’Afrique veut commercer avec l’Afrique. C’est dans cette perspective, a rappelé  le président du Bénin, que le NEPAD a été créé en vue de mobiliser les énergies et les ressources pour booster la croissance et le développement économique et social de l’Afrique, ainsi que son intégration à l’économie mondiale. Le président de l’Union Africaine s’est évertué à énumérer quelques uns des défis que doit relever l’Afrique dans sa marche vers le progrès et l’émergence. Il s’agit en autres, de la stabilité, de la paix et de la sécurité sans lesquelles aucun développement n’est possible ; la croissance économique inclusive, soutenue, créatrice d’emplois et respectueuse de l’environnement ; l’agriculture et l’économie verte ; la condition sociale basée sur la solidarité du millénaire ; la réalisation effective de l’intégration économique qui passe par la mise en place des infrastructures ferroviaires, portuaires, aéroportuaires, routières ainsi que les infrastructures énergétiques et de télécommunication ; le financement du partenariat secteur public/secteur privé et des financements innovants. Boni Yayi a précisé que tous ces défis ne peuvent être relevés à condition que l’Afrique soit déterminée à combattre les fléaux que constituent la corruption, l’impunité et renforcer les pratiques de bonne gouvernance  fondées sur l’obligation de résultats et de reddition des comptes. La mise en œuvre des politiques de lutte contre les flux financiers illicites à travers le blanchiment de capitaux, la fraude fiscale et les actes de criminalité transfrontalière appelle le renforcement de la coopération régionale et internationale dans tous les domaines. C’est pour cela que le chef de l’Etat s’est félicité du thème central choisi pour ces assises. Il attend avec grand intérêt les fruits de ces réflexions sur ces fléaux qui freinent les actions de développement en faveur des populations. Boni Yayi  a profité de l’occasion pour féliciter le secrétaire exécutif de l’Agence de Planification et de Coordination du NEPAD, Ibrahim Assane Mayaki dont les actions soutenues ont permis de placer au centre des préoccupations du forum, les principaux sujets relatifs à la mise en œuvre des priorités du NEPAD et l’atteinte de ses objectifs. Il a aussi souhaité plein succès aux travaux de la réunion.

Créé en novembre 2003, à l’occasion du Sommet du G8 d’Evian, le Forum pour le Partenariat avec l’Afrique a pour but  d’élargir le dialogue de haut niveau entre le G8 et le Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique( NEPAD), en y associant les principaux partenaires bilatéraux  et multilatéraux de l’Afrique, membres de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique ( OCDE), ainsi que les institutions financières et de développement africaines, européennes et des Nations-Unies. Elle se réunit deux fois par an, successivement en Afrique et dans un pays membre de l’OCDE. La 18ème Session du Forum s’est tenue le 25 avril 2012, à Paris en France sous le thème «  Energie ».



Louis TOSSAVI