Skip to content
Vous etes sur la page:
Présumée tentative d’assassinat du Chef de l’Etat: Houngbédji exprime sa compassion à Yayi Boni PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matinal du 31/10/2012   
Mercredi, 31 Octobre 2012 06:56

On continue d’enregistrer des réactions suite à la tentative présumée d’assassinat du Chef de l’Etat. Hier, mardi 30 octobre 2012 une autre formation politique, pas des moindres, a donné sa position. Le Parti du renouveau démocratique (Prd) souhaite en effet que toute la lumière soit faite sur l’affaire. Le président du parti, Me Adrien Houngbédji l’a souligné lui-même dans une déclaration faite à sa résidence à Cotonou... En attendant la décision de la justice, le parti a exprimé sa compassion au président Yayi Boni. Le Prd a par ailleurs rappelé hier que la préservation de la démocratie et la croissance économique restent ses préoccupations essentielles. Lire la déclaration.
Déclaration

La Direction exécutive nationale (Den) du Prd s’est réunie le samedi 27 octobre 2012 à Porto-Novo. A cette occasion, elle a pris connaissance de l’information qui défraie la chronique depuis le lundi 22 octobre. Il s’agit essentiellement des déclarations faites en conférence de presse par le Commissaire Central de Cotonou et le Procureur de la République, au sujet de la tentative d’empoisonnement contre la personne du Chef de l’Etat. Les membres de la Direction exécutive nationale (Den), ont postérieurement à la réunion, écouté le lundi 29 octobre, les déclarations faites sur la station Rfi par l’homme d’affaires principalement indexé.
La Direction exécutive nationale (Den) du Prd souhaite que toute la lumière soit faite sur cette affaire. C’est le rôle de la Justice, et elle est saisie du dossier. Qu’elle accomplisse son travail en toute indépendance. Qu’elle le fasse dans le respect des lois de la République, et dans le respect des droits de la défense. Et que chacun de nous observe la présomption d’innocence. Nous faisons confiance à la justice de notre pays. En attendant qu’elle se prononce, nous exprimons au Chef de l’Etat notre profonde compassion.
L’événement ne manquera pas de secouer encore une fois le Bénin, pour en fin de compte le diviser. Il s’agit d’une nouvelle manifestation de la crise morale, politique, sociale et économique que traverse le pays depuis de longs mois.
Devant cette situation, nous avons deux préoccupations essentielles.
1er - préserver la démocratie et ses valeurs, préserver la stabilité des institutions et la sécurité des Béninois
2ème - améliorer la croissance par des réformes économiques appropriées et par la bonne gouvernance, pour le mieux-être de nos populations.
Ces préoccupations, sont les priorités du Prd. Elles appellent de la part du Chef de l’Etat, premier responsable de la cohésion nationale, des initiatives d’écoute et d’échange constructifs qui mobilisent les Béninois autour des vrais défis. Le Prd sera réceptif à ces initiatives.

Fait à Porto-Novo le 30 octobre 2012

La Direction exécutive nationale du Prd