Skip to content
Vous etes sur la page:
Enfermé dans un magasin par un délégué de quartier: Un homme se pend à Péréré PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin d'Octobre 2010   
Jeudi, 07 Octobre 2010 10:54

Le sieur Moïse Kombeto a été retrouvé mardi mort pendu à Pèrèrè. Il se serait donné la mort dans la nuit du 4 au 5 octobre dans le magasin où il a été enfermé par le délégué du quartier. Le délégué et d’autres personnes sont arrêtés...


Le drame a eu lieu dans la nuit de lundi au Mardi dernier dans le village de Bougnakou dans l’Arrondissement de Guinangourou (commune de Péréré). Le sieur Moïse Kombeto, âgé de 30 ans, a quitté ledit village quatre jours plus tôt. En partant, il a amené avec lui une jeune mère de deux enfants vers une destination inconnue. Durant ces quatre jours, les parents de cette dernière ont en vain espéré les nouvelles de leur fille. Selon les témoignages, il a fallu attendre la nuit de lundi 4 octobre avant de voir le sieur Moïse Kombeto réapparaître. A son arrivée, visiblement, il n’avait pas les moyens de payer le conducteur de Zémidjan qui l’a transporté de Parakou à Péréré. Moïse discutait avec ce dernier quand deux jeunes du village l’ont aperçu. Les deux jeunes ont à leur tour commencé par lui réclamer une somme de 3.000 FCFA qu’ils lui auraient prêté, selon leurs témoignages. Face à cette situation, les deux jeunes aidés par d’autres passants ont conduit Moïse Kombeto chez le délégué du village. Une fois chez le délégué, les parents de la jeune femme qui était supposée partie avec Moïse quatre jours plus tôt sont également venus réclamer leur fille. La scène se passait vers une heure du matin le 5 octobre 2010. Vue l’heure tardive, le délégué a dû enfermer Moïse dans un magasin afin d’attendre le lendemain pour tirer l’affaire au clair. Le matin du 5 octobre, alors qu’il apportait de la bouillie à Moïse, il remarqua que ce dernier s’est déjà donné la mort par pendaison. Moïse Kombeto s’est servi d’une corde et de la fenêtre du magasin pour se donner la mort. Aussitôt, le délégué alerta les forces de l’ordre. Des sources dignes de foi indiquent que le délégué et plusieurs autres personnes impliqués dans cette affaire seront présentés au procureur de la République vendredi.
Pour l’instant, la jeune femme enlevée reste introuvable.

Venceslas OLOWO