Skip to content
Vous etes sur la page:
Inondation à Athiémé: Le maire réclame les 42 millions F collectés par la CCIB PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin de Septembre 2010   
Mercredi, 29 Septembre 2010 09:10

La monté du niveau des eaux du fleuve Mono a commencé par faire des dégâts dans presque tous les villages d’Athiémé. Face à cette catastrophe naturelle le maire Joseph Anani lance un appel d’urgence. Il réclame les 42 millions de francs CFA collectés l’année dernière au cours d’un téléthon organisé par la CCIB au profit des populations sinistrées de la commune d’Athiémé...


Contrairement à l’année passée, les eaux ont envahi la commune d’Athiémé plus tôt que prévue. En moins de 48 heures, plusieurs villages sont déjà dans l’eau. Dans l’arrondissement d’Atchannou, les villages de Togbo (Alonkouin), Adhamé et Goudon sont envahis. Les villages Adjovè, Agniwedji, Athiémégan, Adandokpè, Gbédji, Awakou, Ahouamé 1 et Ahouamé 2 dans l’arrondissement d’Athiémé sont aussi sinistrés. Dans l’arrondissement de Dédékpoè les villages Ahoho, Adjassèkondji et Madéboui ne sont pas épargnés. Par ailleurs, dans l’arrondissement d’Adohoun, ce sont les villages Tchikomé, Sèvotinsa, Gléta, Adamé, Aguidahoué, Toguido et Dévédodji qui sont sous l’eau. A l’allure où évolue la crue, la situation sera catastrophique d’ici très peu de temps. La municipalité a déjà pris certaines dispositions pour accueillir les sinistrés. Quatre sites ont été identifiés pour héberger tous ceux qui n’ont aucun parent pour les accueillir. Il s’agit des sites de l’arrondissement d’Adohoun, de la caserne et la maison des jeunes à Athiémé, de l’ancien centre de santé d’Atchannou et de l’esplanade du centre de santé de Dédékpoè. Pour le moment, ce sont les maigres ressources dont dispose la mairie qui sont utilisées à cette fin. Mais c’est largement insignifiant face à l’ampleur des dégâts déjà causés par la crue du fleuve Mono. Déjà, le maire lance d’abord un appel d’urgence à tous les ressortissants de la commune d’Athiémé. ‘’On doit, en toute chose, compter sur ses propres forces avant d’appeler au secours’’, a-t-il souligné. Pour les bonnes volontés qui ont un penchant pour Athiémé, leurs œuvres de charité sont également attendues. Le maire Joseph Anani profite de l’occasion pour rappeler aux autorités de la CCIB qu’Athiémé attend toujours les 42 millions de francs CFA collectés l’année dernière pour le compte de sa commune. Ce fonds a été collecté l’année dernière au cours d’un téléthon organisé par la CCIB pour venir en aide aux populations sinistrées de la commune d’Athiémé.

Cokou Romain AHLINVI (Mono-Couffo)