Skip to content
Vous etes sur la page:
Célestine Zanou invite Me Adrien Houngbédji à avaler sa pilule amère PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Adjinakou du 01/04/2011   
Vendredi, 01 Avril 2011 08:54

Au sujet du résultat de l'élection présidentielle de 2011: Célestine Zanou invite Me Adrien Houngbédji à avaler sa pilule amère

La présidente de la Dynamique du Changement pour un Bénin Debout, Madame Célestine Zanou a donné un point de presse au cours duquel elle a invité le candidat de l'Union fait la Nation, Maître Adrien Houngbédji à accepter sa défaite et de reconnaître le Président Boni Yayi comme le vainqueur. C'était hier, jeudi 31 mars 2011 au Bénin Marina Hôtel.

La politique est la voie des compromis, mais pas celle des compromissions ", c'est sur ces propos que la présidente de la Dynamique du Changement pour un Bénin Debout, Mme Célestine Zanou a entamé son point de presse traduit en conférence de presse par des questions forcées des professionnels des médias. Après avoir énuméré et apprécié les qualités du candidat malheureux à la dernière élection présidentielle selon la Cour constitutionnelle, maître Adrien Houngbédji et la bravoure de l'Union fait la Nation, madame Célestine Zanou a invité le candidat de l'UN à reconnaître et saluer la victoire de son challenger et d'éviter tout acte pouvant remettre en cause la démocratie et la paix dans le Bénin. Elle a ensuite rappelé à maître Houngbédji que c'est lui le premier artisan de la victoire du candidat Boni Yayi. Car, pour elle, c'est parce qu'il a refusé l'imposture et le complot contre la démocratie, qu'il a reconnu sa défaite en 2006 pour permettre à Boni Yayi d'être élu pour la première fois. Même si les hommes semblent l'avoir oublié et le vouent à tort ou à raison aux gémonies, Dieu ne peut l'oublier et le Président Boni Yayi surtout et certainement pas, a dit Célestine Zanou. Au Président Boni Yayi, l'élu du peuple selon la Cour constitutionnelle, elle a formulé d'abord des vœux de santé robuste et davantage de clairvoyance dans la gestion des affaires de l'Etat. Aussi poursuit-elle, si le premier mandat du Président Yayi est perfectible, le second doit se rapprocher du parfait, car il n'aura plus l'excuse de ne pas bien connaître la maison. Célestine Zanou pense que le second mandat du chef de l'Etat sera celui de tous les challenges. Pour finir, elle a indiqué qu'elle entrevoit difficile ce dernier mandat de Boni Yayi pour plusieurs raisons d'ordre capital.

Gilles Gnimadi

 

Janvier YAHOUEDEOU

Victor Prudent TOPANOU

Kessilé TCHALA SARE

Christian Enock LAGNIDE

Abdoulaye Bio Tchané

Joseph Salomon BIOKOU

Issa SALIFOU

Cyr N’PO KOUAGOU

Joachim DAHISSIHO

Yayi BONI

Marie Elise GBEDO

Jean Yves SINZOGAN