Skip to content
Vous etes sur la page:
Investiture du chef de l’Etat le 06 avril:L’Etat-major affûte ses armes PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matinal du 04/04/2011   
Lundi, 04 Avril 2011 08:56

A 72 heures de la cérémonie d’investiture du président de la République, Yayi Boni, l’Etat-major des armées est plus que jamais sur ses gardes. Toutes les forces de sécurité publiques sont consignées et le Haut commandement militaire inspecte le dispositif sécuritaire mis en place à Porto-Novo, ville qui abritera l’évènement...
Face aux risques de perturbation de la cérémonie d’investiture du chef de l’Etat Yayi Boni, réélu au 1er tour de la présidentielle du 13 mars 2011, l’alerte est maximale chez les forces armées. La situation jugée préoccupante en raison des informations reçues, lesquelles font état des manœuvres en préparation pour troubler les manifestations, a nécessité plusieurs rencontres entre le Haut commandement militaire et les responsables de la Police nationale. Le jeudi 28 mars 2011, comme c’est le cas depuis plusieurs semaines, le Haut commandement a réuni autour de lui à l’Etat major général des armées, toutes les autres forces de sécurisation et de maintien de l’ordre. Ainsi, sous l’égide du chef-d’Etat major, le général Mathieu Boni, les fonctionnaires de la Police, les disciples de Ste Géneviève et les hommes des casernes ont échangé des informations afin d’aboutir à un plan de sécurisation efficace et inspiré de tous. Si rien n’a filtré des échanges, on apprend toutefois que l’alerte est maintenue au niveau 3. Ce qui suppose que tous les corps habillés sont réquisitionnés et sont prêts à intervenir en cas de besoin. Les Hauts gradés étudient depuis plusieurs semaines toutes les formes de stratégies pour déjouer toute forme d’agression ou d’attaque, voire de manifestations portant troubles à l’ordre public. En dehors du dispositif dissuasif déployé dans la ville de Porto-Novo, et renforcé ces derniers jours autour de l’esplanade de l’Assemblée nationale et du stade Charles de Gaulle, le haut commandement entend boucler tout le département de l’Ouémé, voire au-delà. En tout cas, il a effectué une descente hier sur les différents lieux des festivités. Une visite que d’aucuns considèrent comme une revue de troupes déjà positionnées. On a pu relever que la Police et l’armée ont un plan unique de sécurisation basé à la fois sur les moyens visibles et disséminés. Par ailleurs, la garde républicaine, véritable armée dans l’armée sera selon nos informations, la principale force au cœur du plan. Le jour de l’investiture, l’aviation sera également très active. Des hélicoptères surveilleront les villes de Porto-Novo en environnantes. Plus de 15 mille personnes seront attendues au stade Charles de Gaule où le spectacle sera assuré entre autres par les artistes de renom à l’image de Jacob Desvarieux et Richard Flash.

FN

 

Janvier YAHOUEDEOU

Victor Prudent TOPANOU

Kessilé TCHALA SARE

Christian Enock LAGNIDE

Abdoulaye Bio Tchané

Joseph Salomon BIOKOU

Issa SALIFOU

Cyr N’PO KOUAGOU

Joachim DAHISSIHO

Yayi BONI

Marie Elise GBEDO

Jean Yves SINZOGAN